Espagnoles Francais
  • Image 1
  • Image 2
  • Image 3
  • Image 4
  • Image 5
  • Image 6

Action Humanitaire et Reconstruction


L’AECID maintient en état d’alerte son Dispositif d’Urgence afin d'accompagner la société haïtienne en vue d'éventuelles catastrophes naturelles. En dépit d’une amélioration de sa situation humanitaire, Haïti continue aujourd'hui encore à faire face à des défis majeurs. Parmi eux, principalement, la vulnérabilité de la population – 420.000 personnes s’abritant jusqu’à présent dans les camps de déplacés selon les données des Nations Unies (Source : OCHA, 25 avril 2012) – ainsi que l’augmentation de l'insécurité alimentaire ou encore les conséquences de l’impact climatique, entre autres facteurs. Par conséquent, l’AECID continue d’apporter son appui à la population et aux institutions haïtiennes, en particulier à travers les actions découlant de la PAC (Procédure d'Appel Consolidé ou Appel Global) de 2011 et 2012, lancée par les Nations Unies.

Par ailleurs, l’AECID fait partie des institutions et des mécanismes de coordination de l'aide destinée à la reconstruction d’Haïti après le séisme de 2010. Ainsi, et dans la ligne de son objectif d'accompagner le pays dans le processus de reconstruction et de développement et ajustant son travail aux nécessités identifiées par le Gouvernement d’Haïti et aux engagements internationaux de l’Espagne en faveur des nouveaux instruments de l’aide, l’AECID a contribué de manière significative à l’Accord Cadre pour la priorisation de l’Appui Budgétaire (Cadre de Partenariat relatif à l’Appui Budgétaire, CPAB).

De plus, dans le but de promouvoir les mécanismes de coordination entre bailleurs et institutions nationales, l’AECID fait partie des institutions qui régissent la prise de décision en matière de gestion de l'aide en Haïti, parmi lesquelles le Fonds pour la Reconstruction d'Haïti (FRH), une entité au sein de laquelle l'Espagne a son propre siège et vote.

 

Carte Interactive
 
 
 
Appels d'offres
Ouverts
 
Version Francaise Espanoles vesion